• Bon Plan – Le restaurant « Le Mangelire », à l’avant-garde de l’effervescence arlésienne, un restaurant, un lieu de lecture, de rencontres et d’innovations. L’aîné de la rue des Porcelets.





    Frédérique est une défricheuse ! Cela tient sans doute à son passé d’hôtesse de l’air qui lui permit ; pendant de nombreuses années ; de sentir le monde très finement. Car il y a plusieurs années que « le Mangelire » existe, pas ici non, mais aux États-Unis. De passage sur la côte Ouest, Frédérique se retrouve alors dans un lieu où se partage restauration, lecture, détente et rencontre. Elle se dit à ce instant que si elle devait un jour ouvrir un lieu, il serait comme celui-là…

    Elle garda ce souvenir et ouvrit « le Mangelire« , bien avant que la mode en soit à s’inventer des concept store en tout genre ! Et elle innova à Arles dans bien d’autres domaines …
    La restauration saine et biologique qui est le maitre mot ici, elle l’a conçu il y a 14 ans maintenant.
    14 ans que « le Mangelire » nous régale d’une cuisine responsable faite de produits locaux, d’assiettes végétariennes, de cafés délicieux, de sirops bio, de bières et vins locaux, et de desserts à forte emprise gourmande !


    Pendant bien longtemps, le Mangelire était l’un des rares lieux où l’on pouvait goûter du très bon vin et en discuter avec la patronne qui savait de quoi elle parlait ! Pendant longtemps le lieu accueillit les cours d’histoire de l’Art décalés de Martial Gerez et bien d’autres rencontres. Pendant longtemps un vendredi par semaine, selon nos envies Frédérique nous confiait sa cuisine et l’on devenait le chef des lieux pour une soirée ! Pendant longtemps « Le Mangelire » et  « La Medina » ont été les seuls à animer cette rue des Porcelets, maintenant et estivalement grouillante de vie.

    Alors ici, on y mange, on y lit et on y élit aussi le meilleur livre de l’année et ce depuis 9 ans avec la création du « Prix littéraire de la Roquette« . Un jury de passionnés décerne au mois d’octobre cette récompense et ouvre ainsi la saison littéraire. Quand on vous dit que ce lieu est en avance …

    L’endroit a ses habitués et ses fidèles, d’autres vont et viennent, les gens de passage s’attachent et reviennent, et quelque soit le rythme on sait que l’on ne sera jamais déçu par ce restaurant.
    Depuis plus d’un an Charlotte a rejoint sa mère en cuisine, ensemble elles proposent des plats généreux et savoureux.
    Tout l’hiver, les jeudis et vendredis, elles ajoutent à la carte un plat familial comme on les aime.

    En ce moment « Le Mangelire » accueille une exposition du peintre Kabila, c’est l’occasion d’aller manger au milieu des magnifiques toiles de cet artiste. Les oeuvres resteront pendant un mois, et on ne s’en lasse jamais !

     

    Infos ++16 rue des Porcelets – 04 90 97 26 31 https://www.facebook.com/Le-Mangelire
    Aperçu tarifs : assiette végétarienne (12€) – Tartare (14,50 €) – Ravioles de Royans et salade (12 €) – Assiette fromages / charcuterie (14€) ….

    Hiver : Lundi au vendredi – ouvert toute la journée jusqu’en début de soirée – Déjeuner
    Été : Lundi au samedi – Ouvert toute la journée – Déjeuner et diner (juin à septembre)

    Si vous avez eu l’info sur les Bons Plans d’Arles, dites-le à Frédérique et Charlotte, ce serait un très joli soutien et surtout, pensez à partager ce très joli Bon Plan.

    Partager cet article
  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Rechercher

    Pour que le blog puisse perdurer :

    èvènements

    Arles

    PARTENAIRE

    Bons Plans

  • Si aujourd’hui on vient chez Martine et Pierrot, c’est elle Martine qui ouvre Le Tambourin en 1985. Elle vient de quitter les Yvelines où elle avait un bar et elle s’installe ici place du Forum. Elle reprend une affaire qui … Continuer la lecture

  • Le marché d’Arles est un rendez-vous culte pour tous les Arlésiens. Après avoir fait ses courses, on se retrouve entre amis à la terrasse d’un café du boulevard des Lices, pour déguster olives, fougasses, fromages, accras accompagnés d’un vin local … Continuer la lecture

  • Sylvie a ouvert le salon en juin 2010 après avoir exercé pendant 12 ans aux Salin-de-Giraud. Originaire de Tours, elle commence à se poser des questions sur les produits qu’elle utilise dans ses salons en 2008, elle fait plusieurs formations … Continuer la lecture

  • Je retrouve Bénédicte dans le petit salon du « Monde de Sophie » pour parler de son travail au sein de l’association « À corps et à plantes« . Après avoir échangé nos recettes traditionnelles de navettes et de croquants, je l’interroge sur l’origine … Continuer la lecture

  • Arles est une ville foisonnante et secrète, il y a ce qu’elle nous montre et ce qu’elle nous cache. Parmi ses trésors muséaux, le Réattu est l’un de ses fleurons, Musée des Beaux-Arts et d’Art contemporain, il bénéficie d’une belle … Continuer la lecture

  • La première apparition du vélo-taxi date de la seconde guerre mondiale. Peu de gens pouvaient se permettre d’avoir une voiture, en raison du prix élevé de l’essence à cette époque.  Suit une période d’essor jusqu’en 1950, époque à laquelle ces … Continuer la lecture

  • Il est l’un des activistes énergiques d’«Un quartier dans la ville», l’association qui regroupe les dynamiques commerçants de la place Saint-Roch, de la rue des Suisses et de la rue Réattu. Anthony Perez, le jeune caviste de la rue des … Continuer la lecture

  • Dans les jours qui viennent, j’ignore ce que vous comptez faire avec votre amoureux, votre famille, vos amis ou même solo, mais si vos pas ne vous mènent pas à la « Maison Volver » alors je pose mon stylo à tout … Continuer la lecture

  • Lorsque la boutique « Bocal & Co » inaugure ses locaux le 25 novembre 2017, elle reçoit instantanément les honneurs de la presse écrite et télé, des blogs et des photographes. Preuve, s’il en est, que l’idée était attendue et l’adresse espérée … Continuer la lecture

  • Aimer sa ville c’est aussi avoir envie de la partager et de la faire connaître. Mais voilà, nous ne pouvons pas toujours accueillir les amis, la famille, les copains … Heureusement, il y a au coeur de la ville un … Continuer la lecture

  • A plus d’un titre ce lieu ne pouvait être qu’enchanteur ! Au commencement, le nom Gaudina est une promesse annoncée ; se régaler, se réjouir à table, se donner du bon temps ; voilà trois grands principes qui sont ici honorés. La définition … Continuer la lecture

  • Lorsque l’on est artiste, ne passe-t-on pas sa vie à faire ses débuts ? … Interrogation toute nougarienne qui nous traverse lorsque l’on a la chance de discuter avec Aïcha Bendafi. Cette belle artiste interroge l’être, le monde, l’art et … Continuer la lecture

  • Frédérique est une défricheuse ! Cela tient sans doute à son passé d’hôtesse de l’air qui lui permit ; pendant de nombreuses années ; de sentir le monde très finement. Car il y a plusieurs années que « le Mangelire » existe, … Continuer la lecture

  • En mai 2018, la journée de présentation de l’hôtel L’Arlatan et du travail de l’artiste Jorge Pardo avait fait grand bruit. Les réseaux sociaux s’étaient instantanément illuminés du décor d’étoffe et de mosaïque de ce bel écrin. Puis, les portes … Continuer la lecture

  • En provençal il existe une expression qui dit, celui qui possède la langue possède la clé ! (Quau ten la lengo ten la clau) ; le Centre de formation « Arles à la carte » en est l’illustration parfaite. Ce lieu ; … Continuer la lecture

  • Liber bonus, picturae pulchrae, cervisia proxima. Quid amplius ? C’est une bien belle invitation épicurienne que nous font Anne et Nicolas dans leur librairie protéiforme … Un bon livre, une belle expo, une bière locale. Quoi d’autre ? … La proposition … Continuer la lecture

  • Voilà bien longtemps que je veux écrire sur ce peintre pour lequel j’ai une grande admiration. Je suis toujours tenaillée par l’angoisse de mal dire et de mal traduire son incroyable travail et inestimable talent.Aussi, et à l’occasion de cette … Continuer la lecture

  • Qu’elles sont belles ces deux femmes au milieu des vignes ! Lorsque nous arrivons au domaine, Nathalie est déjà partie dans les terres, Valérie nous accueille et c’est elle qui nous raconte leur histoire de famille. Le vin en héritage … Continuer la lecture

  • Le cycle a débuté le 6 juin avec l’artiste Didier Illouz. Les propositions se multiplient et les regards s’échangent.Quatre photographes accrochent leurs oeuvres ensemble sur les murs de Cuit-Cuit et au coeur du tumulte heureux des Rencontres Internationales de la … Continuer la lecture

  • Ce n’est pas seulement une esthéticienne qui prend soin de vous que l’on rencontre et que l’on reçoit chez soi, c’est un vrai soleil !Mélinda arrive avec son panier emplit de soins, de maquillages, d’ustensiles et instantanément l’instant se fait … Continuer la lecture