• Bon Plan d’Ailleurs – Sète – Le Boucanier, le restaurant et bar à tapas du quai de l’Aspirant Herber – Multiplication d’atouts dans un beau lieu et un service gagnant !





    Je suis à Sète, et c’est déjà un bonheur … Cette ville m’enchante depuis longtemps.  Venue chercher l’une de mes amies pour la ramener sur mon île (oui, Arles est une île !), nous profitons de la manifestation Escale à Sète qui a lieu du 27 mars au 2 avril 2018. Grande fête des traditions maritimes, Escale à Sète revient tous les deux ans dans le premier port de pêche français de Méditerranée. Plus d’une centaine de bateaux, dont les plus beaux gréements de France et du monde, accostent en cœur de ville. Du quai de la Savonnerie au môle Saint Louis, de ses canaux à la criée, l’Île Singulière est en fête pendant quatre jours !
    C’est simple, on dirait un peu la féria chez nous mais avec des bateaux !

    Avant de reprendre la route, nous décidons de déjeuner in situ. Je connais déjà plusieurs adresses ici, mais Natacha a envie de me faire découvrir « Le Boucanier » … et c’est un excellent choix !
    Le restaurant situé sur le quai de l’Aspirant Herber est à deux pas du Centre Régional d’Art Contemporain. Son emplacement est idéal avec sa grande terrasse sur les bords du canal. Avec la foule des grands jours, nous préférons nous réfugier à l’intérieur … tout aussi plein !

    Dès notre arrivée, un serveur à l’énergie débordante s’occupe de nous. Il nous installe au comptoir en attendant qu’une place se libère. Je commande un verre de blanc, ni trop sec ni trop fruité … dans un grand éclat de rire, le jeune serveur qui opère derrière le bar m’avoue son inexpérience en faisant appel à son aîné. A ce stade, sa fraicheur et la sympathie de l’équipe ont déjà reçu tous mes votes.

    L’intérieur de ce restaurant est vraiment beau, les tables sur plusieurs niveaux nous laissent apprécier des ambiances différentes. Les murs de l’établissement sont ornés des toiles de Francine Laurent, qui épousent parfaitement le décor de bois et les couleurs chaudes.

    Le vin choisi pour moi par Dédé, l’énergique serveur, se marie parfaitement avec le risotto crémeux et délicieux qui accompagne le filet de daurade. La carte des vins est assez impressionnante et les prix sont très doux.
    Manifestation oblige, le restaurant, comme bon nombre dans la ville propose une ardoise spéciale. Et l’on peut redouter une qualité inférieure dans ces moments de fête ! Ici, il n’en est rien. De l’entrée au dessert (l’ananas rôti est à se damner !), nous nous sommes régalées, avec le sourire et l’attention du personnel en supplément.

    Le jeune patron Nico, viendra discuter un moment à notre table et répondra à toutes mes questions. Il nous parle de l’ambiance des vendredis soirs et celle que nous goûtons ce jour nous laisse envisager de beaux morceaux de fête !

    Je ne sais pas si le vocable du lieu désigne le chasseur de taureaux sauvages ou illustre l’expression provençale de « faire boucan » mais pour ma part, j’ai très envie de faire beaucoup de bruit pour ce restaurant succulent et son personnel excellent !

    Une adresse précieuse.

     

    Infos ++ – 4, quai de l’Aspirant Herber 34200 SETE – 09 80 61 21 45 – 07 69 24 21 63 – Ouvert tous les jours le midi et le soir. Menu unique à 17,90 €. Carte : 20 € environ. Formule du midi : 14,90 €. Tapas à l’ardoise : de 4 à 12 €.

    Si vous avez eu l’info sur les Bons Plans d’Arles, dites-le au Boucanier ce serait un très joli soutien et surtout, pensez à partager ce très joli Bon Plan.

     

    Partager cet article
  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Rechercher

    Pour que le blog puisse perdurer :

    èvènements

  • décembre 2018
    L M M J V S D
    « Nov    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Arles

    PARTENAIRE

    Bons Plans

  • Jean-Michel ouvre La Cave du Grand Sud en mai 2000. Après un BTS en cuisine, il travaille à la Cabre d’Or et à la Maison Troisgros à Roanne pendant 8 mois. C’est là qu’il a un coup de foudre pour … Continuer la lecture

  • Si aujourd’hui on vient chez Martine et Pierrot, c’est elle Martine qui ouvre Le Tambourin en 1985. Elle vient de quitter les Yvelines où elle avait un bar et elle s’installe ici place du Forum. Elle reprend une affaire qui … Continuer la lecture

  • Le marché d’Arles est un rendez-vous culte pour tous les Arlésiens. Après avoir fait ses courses, on se retrouve entre amis à la terrasse d’un café du boulevard des Lices, pour déguster olives, fougasses, fromages, accras accompagnés d’un vin local … Continuer la lecture

  • Sylvie a ouvert le salon en juin 2010 après avoir exercé pendant 12 ans aux Salin-de-Giraud. Originaire de Tours, elle commence à se poser des questions sur les produits qu’elle utilise dans ses salons en 2008, elle fait plusieurs formations … Continuer la lecture

  • Le Marais du Vigueirat est un site naturel protégé de 1 200 hectares à la jonction de 2 écosystèmes remarquables, le delta du Rhône et la plaine steppique de la Crau. Les Marais du Vigueirat constituent l’une des propriétés les … Continuer la lecture

  • C’est la rentrée, et quoi de mieux qu’une petite partie de pétanque pour se retrouver/ne pas déprimer ? Vous l’attendiez depuis près d’un an… C’est le retour de Boules & Mix, votre rendez-vous pétanque-électronique ! Les membres de l’Asso L’Artscène … Continuer la lecture

  • Lorsque l’on est artiste, ne passe-t-on pas sa vie à faire ses débuts ? … Interrogation toute nougarienne qui nous traverse lorsque l’on a la chance de discuter avec Aïcha Bendafi. Cette belle artiste interroge l’être, le monde, l’art et … Continuer la lecture

  • Aimer sa ville c’est aussi avoir envie de la partager et de la faire connaître. Mais voilà, nous ne pouvons pas toujours accueillir les amis, la famille, les copains … Heureusement, il y a au coeur de la ville un … Continuer la lecture

  • Frédérique est une défricheuse ! Cela tient sans doute à son passé d’hôtesse de l’air qui lui permit ; pendant de nombreuses années ; de sentir le monde très finement. Car il y a plusieurs années que « le Mangelire » existe, … Continuer la lecture

  • En mai 2018, la journée de présentation de l’hôtel L’Arlatan et du travail de l’artiste Jorge Pardo avait fait grand bruit. Les réseaux sociaux s’étaient instantanément illuminés du décor d’étoffe et de mosaïque de ce bel écrin. Puis, les portes … Continuer la lecture