• Bon Plan à Arles – Un soir Cigares & Coquillages au Viviers de Carteau à Port-Saint-Louis-du-Rhône – Une initiation à la couleur de l’or !





    « Un cigare n’est pas un cigare si l’on est seul à en profiter », bien avisée de cette sentence, c’est avec mon amie Nathalie et sur l’invitation du Président du club de cigare d’Arles que je me rends à Port-Saint-Louis-du Rhône pour une soirée qui sera pour moi un soir d’initiation.

    Nous arrivons à la tombée du jour au Viviers de Carteau. Cette entreprise de cinq personnes allie production et savoir-faire, ici ils épurent, emballent et conditionnent toutes leurs marchandises. J’ajouterais à ces qualités un savoir-recevoir qui rend l’expérience déjà inoubliable.
    Au coeur du bâtiment de grands bassins recueillent toutes sortes de coquillages issus de l’anse de Carteau produit par les Viviers ou achetés aux artisans-pêcheurs locaux, l’huître de Camargue comme produit phare, la palourde européenne, l’escargot de mer, la praire, la telline, les tourteaux, la coque etc …

    C’est ici, dans l’antre de cet artisanat local que nous allons déguster d’immenses et généreux plateaux de fruits de mer. Ne goûtant pas à toutes les saveurs, je me suis réservée une gargantuesque assiette de moules à l’aïoli. Un aïoli bien jaune, une sauce bien aillée dont je me suis léchée les doigts avec une gourmandise résonnante.

    Khiem, fumeur de cigare dont la fille illumina le repas de son irrésistible sourire, nous présente le jeune Cédric Kétani qui reçut en février les honneurs du jury au Concours Général Agricole du Salon de l’Agriculture en remportant la médaille d’Or pour son huître de Camargue. Conchyliculteur de père en fils, Cédric nous explique sa passion et la qualité exceptionnelle de cette huître qui bénéficie d’une situation singulière à l’embouchure du Rhône. En effet, ce brassage entre l’eau douce et l’eau salée confère au site une salinité unique. Installées face à une mer souvent bercée par le vent, les coquilles se développent dans des conditions climatiques compliquées, elles sont donc plus solides, produisent plus de réserves et donc plus de chair…

    A la fin de ce parfait repas, chacun reprend ou allume un cigare. Il y a dans les gestes lents et mesurés de ces passionnés une cérémonie qui rappellent des rythmes oubliés. Mon amie et moi goûterons ce soir là de petits « Julieta« , cette marque de Habanos créée en 1873 est idéale pour notre initiation, ses saveurs fruitées avec des nuances de cuir et de terre nous laissent envisager des trésors encore cachés entre les feuilles de ces havanes.
    Écouter un fumeur de cigare c’est s’ouvrir à des champs (chants ?) de poésie où l’équilibre, les arômes, la finesse se marient au cèdre, au chocolat et aux épices.

    Elie, le Président terminera le repas en annonçant les prochains rendez-vous de ces fins connaisseurs qui nous ont reçu comme des reines. Je prendrais un moment sous un ciel de miejo luno avec Cédric pour discuter de son métier et de ces rencontres où volutes et coquillages tendent vers le même ciel, celui du plaisir partagé.

     

    Infos ++Les Viviers de Carteau – Z.I They Saint-Antoine l’Hermite – 13230 Port-Saint-Louis – 04 42 86 20 82 – http://www.viviersdecarteau.fr

    Si vous avez eu l’info sur les Bons Plans d’Arles, dites-le aux Viviers de Carteau ce serait un très joli soutien et surtout, pensez à partager ce très joli Bon Plan.

    Partager cet article
  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Rechercher

    Pour que le blog puisse perdurer :

    èvènements

  • avril 2019
    L M M J V S D
    « Mar    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Arles

    PARTENAIRE

    Bons Plans

  • Si aujourd’hui on vient chez Martine et Pierrot, c’est elle Martine qui ouvre Le Tambourin en 1985. Elle vient de quitter les Yvelines où elle avait un bar et elle s’installe ici place du Forum. Elle reprend une affaire qui … Continuer la lecture

  • Le marché d’Arles est un rendez-vous culte pour tous les Arlésiens. Après avoir fait ses courses, on se retrouve entre amis à la terrasse d’un café du boulevard des Lices, pour déguster olives, fougasses, fromages, accras accompagnés d’un vin local … Continuer la lecture

  • Sylvie a ouvert le salon en juin 2010 après avoir exercé pendant 12 ans aux Salin-de-Giraud. Originaire de Tours, elle commence à se poser des questions sur les produits qu’elle utilise dans ses salons en 2008, elle fait plusieurs formations … Continuer la lecture

  • Je retrouve Bénédicte dans le petit salon du « Monde de Sophie » pour parler de son travail au sein de l’association « À corps et à plantes« . Après avoir échangé nos recettes traditionnelles de navettes et de croquants, je l’interroge sur l’origine … Continuer la lecture

  • Arles est une ville foisonnante et secrète, il y a ce qu’elle nous montre et ce qu’elle nous cache. Parmi ses trésors muséaux, le Réattu est l’un de ses fleurons, Musée des Beaux-Arts et d’Art contemporain, il bénéficie d’une belle … Continuer la lecture

  • La première apparition du vélo-taxi date de la seconde guerre mondiale. Peu de gens pouvaient se permettre d’avoir une voiture, en raison du prix élevé de l’essence à cette époque.  Suit une période d’essor jusqu’en 1950, époque à laquelle ces … Continuer la lecture

  • Il est l’un des activistes énergiques d’«Un quartier dans la ville», l’association qui regroupe les dynamiques commerçants de la place Saint-Roch, de la rue des Suisses et de la rue Réattu. Anthony Perez, le jeune caviste de la rue des … Continuer la lecture

  • Dans les jours qui viennent, j’ignore ce que vous comptez faire avec votre amoureux, votre famille, vos amis ou même solo, mais si vos pas ne vous mènent pas à la « Maison Volver » alors je pose mon stylo à tout … Continuer la lecture

  • Lorsque la boutique « Bocal & Co » inaugure ses locaux le 25 novembre 2017, elle reçoit instantanément les honneurs de la presse écrite et télé, des blogs et des photographes. Preuve, s’il en est, que l’idée était attendue et l’adresse espérée … Continuer la lecture

  • Aimer sa ville c’est aussi avoir envie de la partager et de la faire connaître. Mais voilà, nous ne pouvons pas toujours accueillir les amis, la famille, les copains … Heureusement, il y a au coeur de la ville un … Continuer la lecture

  • A plus d’un titre ce lieu ne pouvait être qu’enchanteur ! Au commencement, le nom Gaudina est une promesse annoncée ; se régaler, se réjouir à table, se donner du bon temps ; voilà trois grands principes qui sont ici honorés. La définition … Continuer la lecture

  • Lorsque l’on est artiste, ne passe-t-on pas sa vie à faire ses débuts ? … Interrogation toute nougarienne qui nous traverse lorsque l’on a la chance de discuter avec Aïcha Bendafi. Cette belle artiste interroge l’être, le monde, l’art et … Continuer la lecture

  • Frédérique est une défricheuse ! Cela tient sans doute à son passé d’hôtesse de l’air qui lui permit ; pendant de nombreuses années ; de sentir le monde très finement. Car il y a plusieurs années que « le Mangelire » existe, … Continuer la lecture

  • En mai 2018, la journée de présentation de l’hôtel L’Arlatan et du travail de l’artiste Jorge Pardo avait fait grand bruit. Les réseaux sociaux s’étaient instantanément illuminés du décor d’étoffe et de mosaïque de ce bel écrin. Puis, les portes … Continuer la lecture

  • En provençal il existe une expression qui dit, celui qui possède la langue possède la clé ! (Quau ten la lengo ten la clau) ; le Centre de formation « Arles à la carte » en est l’illustration parfaite. Ce lieu ; … Continuer la lecture

  • Liber bonus, picturae pulchrae, cervisia proxima. Quid amplius ? C’est une bien belle invitation épicurienne que nous font Anne et Nicolas dans leur librairie protéiforme … Un bon livre, une belle expo, une bière locale. Quoi d’autre ? … La proposition … Continuer la lecture

  • Voilà bien longtemps que je veux écrire sur ce peintre pour lequel j’ai une grande admiration. Je suis toujours tenaillée par l’angoisse de mal dire et de mal traduire son incroyable travail et inestimable talent.Aussi, et à l’occasion de cette … Continuer la lecture

  • Qu’elles sont belles ces deux femmes au milieu des vignes ! Lorsque nous arrivons au domaine, Nathalie est déjà partie dans les terres, Valérie nous accueille et c’est elle qui nous raconte leur histoire de famille. Le vin en héritage … Continuer la lecture