• Bon Plan à Arles – « Scaramouche » – Le glacier de la Place Paul Doumer – La Roquette s’ennoblit des amoureux de René Char et découvre la quintessence des saveurs ! Un maître glacier de très grande qualité.





    C’est Elizabeth, délicieuse New Yorkaise qui m’accueille la première fois que je rentre chez «Scaramouche». La petite boutique vient juste d’ouvrir sur la place Paul Doumer, nous sommes début avril … En regardant la carte des parfums je suis attirée, si ce n’est intriguée par les saveurs de la crème glacée intitulée « 1001 Nuits » – Épices Raz el Hanout et amandes grillées ! Il fallait oser …
    En sage épicurienne Elizabeth me propose de goûter d’autres parfums et je succombe littéralement au «Géranium Rosa et brisures de pistaches». Cette association ; comme toutes celles proposées ici ; est un calibrage parfait et un équilibre savant entre les arômes, aucune saveur ne l’emporte sur l’autre, des épousailles harmonieuses qui révèlent les qualités de chaque ingrédient.

    Elizabeth est auteur de livres de cuisine bien connus des amoureux du bien-manger et des découvertes culinaires, Gwendal originaire de Bretagne travaille dans l’univers du cinéma, jusqu’à leur installation dans le village de Céreste.
    Leur amour pour le très grand Réné Char les mènent dans ce coin de Provence où ils vont acheter et s’installer dans la maison du poète.
    Là, Gwendal passe un diplôme de maitre glacier, ensemble ils vont créer leur première boutique «Scaramouche» en hommage au film éponyme de capes et d’épée, aussi aventureux, coloré, joyeux et un peu fou que ces deux amoureux !

    Dans ce Luberon éclatant, ils vont découvrir de nouvelles saveurs, ils sympathisent avec les producteurs et ont à coeur de faire connaitre ce qui les enchantent. Gwendal installe au coeur du village de Céreste, son laboratoire, son atelier de transformation et de production. Nous sommes en 2013.
    En 2014, la Scaramobile voit le jour et tourne sur les évènements privés ou publics. En 2015 un « Scaramouche » s’ouvre à Paris dans le quartier de Montmartre. Les restaurateurs, les glaciers, les maisons de producteurs ou d’épicerie fine font appel au talent de cet artisan glacier.

    C’est en 2017 qu’ils s’installent dans notre ville, « Scaramouche » ouvre ses porte sur la Place Paul Doumer et voilà que la cité s’ennoblit d’un de ses meilleurs glaciers !

    L’histoire dite, il me faut vous parler de la qualité de cette adresse. Lorsque Gwendal me fait découvrir les différentes associations de parfums, je ne sais déjà plus comme je vais réussir à traduire tous les « hummmmm » que provoque chaque bouchée ! Je suis un peu plus éblouie à chaque découverte. Il faut dire que la maison travaille avec des fruits frais, qu’elle transforme elle-même, la menthe fraiche est infusée dans le lait cru venant de la ferme, le café vient d’un torréfacteur d’Apt, les pistaches sont de Sicile, les abricots portent le doux nom de fantasme, le sorbet verveine est travaillé avec des feuilles fraiches, le chocolat vient d’Olivier de Loisy de la Chocolaterie de l’Opéra à Chateaurenard…. Ici, tout est artisanal, cela représente des contraintes en production, certes, mais tout est ressenti dans la qualité des produits.

    A «Scaramouche», actuellement 25 parfums sont à la carte, mais cela varie et évolue avec les saisons. Il faut connaitre la «fraise Cléry», goûter au «Kumquat Bio», s’émerveiller du «Romarin, Huile d’Olive, pignons», succomber au «Lait d’Amande et Calisson» ou simplement redécouvrir le goût authentique de la «Vanille de Madagascar». Le sorbet «Pastis Bardouin» fait partie de mes prochains choix, la réglisse est attendue avec gourmandise et je dois avouer avoir eu des frissons d’envie lorsqu’Elizabeth évoqua l’association Truffes noires-Chocolat qui fera bientôt son apparition.

    Je pense ne pas avoir assez de vocabulaire pour bien traduire l’immense talent de ce glacier, mais je peux vous dire que ces associations de saveurs ont de prime abord tarabusté le plus complexe de mes amis, mais l’habilité et la finesse de l’artisan ont eu raison de ses réticences et il y a fort à parier que le Géranium Rosa et brisures de pistaches risque d’être en rupture de stock très prochainement ! …

    Les glaces peuvent être achetées en bacs isotherme de 500 ml et des bûches glacées pourront être commandées à la période de Noël.
    Pour l’heure la boutique est ouverte tous les jours fériés et de mercredi à dimanche de 13h30 à 19h30 et 7 jours sur 7 jusqu’à 23h00 à la période estivale.

     

    « Ma convoitise est infinie. Rien ne m’obsède que la vie. » René Char

    Infos ++18 Place Paul Doumer – 04 65 08 00 52 – http://www.glaces-scaramouche.com/
    Ouvert de mercredi à dimanche de 13h30 à 19h30

    Été : 7 jours sur 7 jusqu’à 23h00.
    1 boule : 2,50 € / 2 boules : 4 € / 3 boules : 5,50 € / 4 boules : 7 € / Bac 500 ml : 10 € 

    Si vous avez eu l’info sur les Bons Plans d’Arles, dites-le à Elizabeth et Gwendal ce serait un très joli soutien et surtout, pensez à partager ce très joli Bon Plan.

    Partager cet article
  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Rechercher

    Pour que le blog puisse perdurer :

    èvènements

  • août 2018
    L M M J V S D
    « Juin    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Arles

    PARTENAIRE

    Bons Plans

  • Jean-Michel ouvre La Cave du Grand Sud en mai 2000. Après un BTS en cuisine, il travaille à la Cabre d’Or et à la Maison Troisgros à Roanne pendant 8 mois. C’est là qu’il a un coup de foudre pour … Continuer la lecture

  • Si aujourd’hui on vient chez Martine et Pierrot, c’est elle Martine qui ouvre Le Tambourin en 1985. Elle vient de quitter les Yvelines où elle avait un bar et elle s’installe ici place du Forum. Elle reprend une affaire qui … Continuer la lecture

  • Le marché d’Arles est un rendez-vous culte pour tous les Arlésiens. Après avoir fait ses courses, on se retrouve entre amis à la terrasse d’un café du boulevard des Lices, pour déguster olives, fougasses, fromages, accras accompagnés d’un vin local … Continuer la lecture

  • Sylvie a ouvert le salon en juin 2010 après avoir exercé pendant 12 ans aux Salin-de-Giraud. Originaire de Tours, elle commence à se poser des questions sur les produits qu’elle utilise dans ses salons en 2008, elle fait plusieurs formations … Continuer la lecture

  • Le Marais du Vigueirat est un site naturel protégé de 1 200 hectares à la jonction de 2 écosystèmes remarquables, le delta du Rhône et la plaine steppique de la Crau. Les Marais du Vigueirat constituent l’une des propriétés les … Continuer la lecture