• Bon Plan à Arles – Pizzeria « Le 22 » à la Roquette – L’art de la pâte, l’adresse chez Pierre, des pizzas et des pâtes – Recettes maison, fraicheur des produits et restaurant éco-responsable ! Pêché mignon …





    Elle partage le monde des gourmands en deux camps, ceux qui l’aiment à pâte fine et ceux qui l’affectionnent à pâte épaisse, ceux qui l’aiment bianca et ceux qui l’aiment rossa … La Pizza, mets inscrit au Patrimoine mondial de L’UNESCO depuis 2017, a pourtant longtemps été classée parmi les aliments des pauvres (cibi dei poveri), son caractère populaire ; simplicité de la préparation, qualité gustative et faible coût ; en a fait l’un des plats préférés des français (devant les Italiens eux-mêmes, excusez du peu !) …

    La pizza que l’on déguste chez Pierre est d’une très belle harmonie.  La pâte de ses pizzas est fine et craquante avec des bords aérés et gonflés. Sa fabrication s’apparente à la pizza napolitaine. Autrement dit, à l’origine de la pizza ! Et lorsque l’on commence à parler pizza avec lui, c’est toute la passion de l’artisan qui s’exprime et l’on s’en régale.

    Formé par John Berg, Champion de France de Pizza et Champion du Monde, catégorie bio, Pierre nous avoue qu’il a toujours voulu faire des pizzas. Les pizzas de son enfance, celles du camion de Trinquetaille lui donnent la passion.  Fils d’artisan maçon, il lâche la bétonnière pour le pétrin et ouvre la pizzeria-restaurant « Le 22 » en juin 2016.

    En italien, on emploie couramment la métaphore de la pizza pour dire qu’il ne suffit pas de savoir quelque chose pour savoir le faire. En effet, la recette de la pizza est on ne peut plus simple, mais la pratique requiert un grand art.
    Et ici, on sait de quoi l’on parle ! On parle de temps, de respect du produit, de science, de température idéale.


    Pierre fait reposer sa pâte 48h, cette longue fermentation lui permet d’utiliser peu de levure et cela rend sa pizza remarquablement digeste, sa cuisson donne une pâte croustillante et moelleuse avec des rebords craquants et bien alvéolés, étalée à la main, elle craque tout du long. Et chose essentielle, il trouve un juste équilibre entre pâte et garniture ! La tomate italienne est très aromatique, entre suavité et acidité et les fromages italiens AOC sont succulents.

    Au « 22 » la carte est assez courte et les ingrédients finement sélectionnés pour en garder les meilleurs. 12 pizzas, essentiellement rossa et une à la crème de truffe que j’ai littéralement dévorée en m’en léchant les doigts ! Pour faire simple, j’avais demandé une moitié chèvre-miel … je crois que mon compagnon de table ne s’est toujours pas remis de tant de gourmandise !

    Car elles sont gourmandes ces pizzas, tout en restant extrêmement légères. Et dans cette trattoria de premier choix, les pâtes ont remplacé les salades pour la saison d’hiver. Trois types de préparation sont proposées, à la Poutargue, Pesto Pistache et Arrabiatta-Stracciatella ! Il est possible d’emporter vos plats et Pierre a tenu à utiliser des contenants biodégradables et des couverts en bois recyclables. On est toujours attentives à ces démarches.

    Pendant la saison douce, c’est avec une terrasse de 40 places qui ne désemplit pas que Pierre nous accueille avec son sourire et sa courtoisie. C’est un artisan qui ne fait pas étalage de son savoir-faire, il laisse parler ses pizzas et ses clients, qui lui sont fidèles.
    L’endroit cumule beaucoup de qualités et d’authenticité, un très bel emplacement que Pierre qualifie modestement de primordial, alors que c’est bien son accueil et la qualité de ses pizzas qui en font le succès, la possibilité de prendre à emporter, une confection qui respecte le temps et le produit, une conception toute « napolitaine » de la pizza, une carte de taille correcte avec aussi d’autres plats que des pizzas et des vins de très bonne facture.

    En somme une très bonne adresse avec un excellent rapport qualité-prix et un vol pour Naples en plein Arles !

    Infos ++22 place Paul Doumer – 04 86 63 65 60
    – https://www.facebook.com/le22.pizzeria/
    Ouvert : Mardi au Vendredi / de 18h à 22h –  Samedi / de 12h à 15 h – de 18h à 22h
    Juin à septembre : 7/7 jours / de 12h à 23h
    Tarifs : de 10€ à 16€ (pizza à la crème de truffe)

     

    Si vous avez eu l’info sur les Bons Plans d’Arles, dites-le à Pierre, ce serait un très joli soutien et surtout, pensez à partager ce très joli Bon Plan.

     

     

    Partager cet article
  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Rechercher

    Pour que le blog puisse perdurer :

    èvènements

  • février 2019
    L M M J V S D
    « Jan    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728  
  • Arles

    PARTENAIRE

    Bons Plans

  • Si aujourd’hui on vient chez Martine et Pierrot, c’est elle Martine qui ouvre Le Tambourin en 1985. Elle vient de quitter les Yvelines où elle avait un bar et elle s’installe ici place du Forum. Elle reprend une affaire qui … Continuer la lecture

  • Le marché d’Arles est un rendez-vous culte pour tous les Arlésiens. Après avoir fait ses courses, on se retrouve entre amis à la terrasse d’un café du boulevard des Lices, pour déguster olives, fougasses, fromages, accras accompagnés d’un vin local … Continuer la lecture

  • Sylvie a ouvert le salon en juin 2010 après avoir exercé pendant 12 ans aux Salin-de-Giraud. Originaire de Tours, elle commence à se poser des questions sur les produits qu’elle utilise dans ses salons en 2008, elle fait plusieurs formations … Continuer la lecture

  • Je retrouve Bénédicte dans le petit salon du « Monde de Sophie » pour parler de son travail au sein de l’association « À corps et à plantes« . Après avoir échangé nos recettes traditionnelles de navettes et de croquants, je l’interroge sur l’origine … Continuer la lecture

  • Arles est une ville foisonnante et secrète, il y a ce qu’elle nous montre et ce qu’elle nous cache. Parmi ses trésors muséaux, le Réattu est l’un de ses fleurons, Musée des Beaux-Arts et d’Art contemporain, il bénéficie d’une belle … Continuer la lecture

  • La première apparition du vélo-taxi date de la seconde guerre mondiale. Peu de gens pouvaient se permettre d’avoir une voiture, en raison du prix élevé de l’essence à cette époque.  Suit une période d’essor jusqu’en 1950, époque à laquelle ces … Continuer la lecture

  • Il est l’un des activistes énergiques d’«Un quartier dans la ville», l’association qui regroupe les dynamiques commerçants de la place Saint-Roch, de la rue des Suisses et de la rue Réattu. Anthony Perez, le jeune caviste de la rue des … Continuer la lecture

  • Dans les jours qui viennent, j’ignore ce que vous comptez faire avec votre amoureux, votre famille, vos amis ou même solo, mais si vos pas ne vous mènent pas à la « Maison Volver » alors je pose mon stylo à tout … Continuer la lecture

  • Lorsque la boutique « Bocal & Co » inaugure ses locaux le 25 novembre 2017, elle reçoit instantanément les honneurs de la presse écrite et télé, des blogs et des photographes. Preuve, s’il en est, que l’idée était attendue et l’adresse espérée … Continuer la lecture

  • Aimer sa ville c’est aussi avoir envie de la partager et de la faire connaître. Mais voilà, nous ne pouvons pas toujours accueillir les amis, la famille, les copains … Heureusement, il y a au coeur de la ville un … Continuer la lecture

  • A plus d’un titre ce lieu ne pouvait être qu’enchanteur ! Au commencement, le nom Gaudina est une promesse annoncée ; se régaler, se réjouir à table, se donner du bon temps ; voilà trois grands principes qui sont ici honorés. La définition … Continuer la lecture

  • Lorsque l’on est artiste, ne passe-t-on pas sa vie à faire ses débuts ? … Interrogation toute nougarienne qui nous traverse lorsque l’on a la chance de discuter avec Aïcha Bendafi. Cette belle artiste interroge l’être, le monde, l’art et … Continuer la lecture

  • Frédérique est une défricheuse ! Cela tient sans doute à son passé d’hôtesse de l’air qui lui permit ; pendant de nombreuses années ; de sentir le monde très finement. Car il y a plusieurs années que « le Mangelire » existe, … Continuer la lecture

  • En mai 2018, la journée de présentation de l’hôtel L’Arlatan et du travail de l’artiste Jorge Pardo avait fait grand bruit. Les réseaux sociaux s’étaient instantanément illuminés du décor d’étoffe et de mosaïque de ce bel écrin. Puis, les portes … Continuer la lecture

  • En provençal il existe une expression qui dit, celui qui possède la langue possède la clé ! (Quau ten la lengo ten la clau) ; le Centre de formation « Arles à la carte » en est l’illustration parfaite. Ce lieu ; … Continuer la lecture

  • Liber bonus, picturae pulchrae, cervisia proxima. Quid amplius ? C’est une bien belle invitation épicurienne que nous font Anne et Nicolas dans leur librairie protéiforme … Un bon livre, une belle expo, une bière locale. Quoi d’autre ? … La proposition … Continuer la lecture